Rechercher

Mon pays, ma ville d'accueil

Ce que mon pays m'enseigne

Mes vacances à Cotonou après 7 ans.

Déjà 7 ans de vie ici!

Les études, le travail, la famille, les petits voyages et les évasions,

Je continue de mon mieux pour m'adapter, ou plutôt dirais-je

Me suis-je déjà acclimaté à la vie d'ici.

Il me vient parfois à l'esprit qu'il fait toujours plus beau chez soi.

Pas toujours mais la plupart du temps.

Pour certains, sans être moins patriotique choisiront mille fois leur ville d'accueil qu'au bled.

Je ne peux juger.

En ce qui me concerne, j'avais besoin de changer d'air.

Cette pandémie et ses nombreuses restrictions à ne pas en finir me donnaient envie de m'évader et de fuir.

L'environnement était un peu pesant.

Imagines-tu rester à la maison, avant et après le boulot?

Là n'est pas mon débat.

Voilà je suis à cotonou!

Il y a si longtemps je ne t'ai pas vu cher pays!

Mon beau pays m'a fait revivre son hospitalité, sa chaleur, il m'a fait vivre à nouveau cette spontanéité, cette vie qui est complètement différente .

C'était bel et bien des vacances alors je n'espérais pas non plus vivre

le stress des résidents.

Mais j'avoue qu'ici le niveau de stress peut me hanter quelques fois.

Je dirai peut-être parce que je suis rendu adulte!

Il fait beau ici, mais il fait aussi beau chez moi.

Ma ville d'accueil me va bien, mais cotonou m'allait si bien pendant

quelques jours;

Des vacances!

Promenades, des places à découvrir, sorties entre filles et entre amis, restaurants, visites...

Bien d'autres...

Le trafic, incroyable je n'en parle pas.

Très drôle!

Ces choses qui pour moi font la beauté de mon pays,

Ce sont ces vendeuses qui dans les petites rues font leurs marchés,

ces enfants qui courent les pieds nus;

Ces commerçantes communément appelées ''bonne dame'' au bord des voies,

ces soudeurs qui travaillent jour et nuit

pour nourrir leur famille.

Il y a tant de choses que j'ai pris pour acquis...

Les revoir m'a fait du bien.

Même si certaines personnes sont rudes, se mêlant moins de leurs affaires,

Ma ville d'accueil m'a aussi montré que les personnes désagréables,

ça ne manque pas.

Il y en a aussi qui sont si gentils et hospitaliers!

J'ai tellement à dire...

Ici j'ai grandi!

Une chose apprise est la reconnaissance ou ne rien prendre pour acquis,

Profiter du moment présent et créer de beaux souvenirs,

Embrasser les nouvelles expériences.

Ma ville d'accueil m'inspire, elle fait naître chaque jour en moi un rêve

si grand, mais il faut que je l'intègre à mon pays qui ravive en moi ses beaux souvenirs, me rappelant ses belles cultures, mes origines, mon amour.


78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout